Matheus Manente – Illusions Dimension

id
Matheus Manente – Illusions Dimension [remastered] – 02/2017
Un multi-instrumentiste, on connaît, il en est régulièrement question ici: quelqu’un qui maîtrise plusieurs instruments de musique, et qui ne se contente pas d’aligner les 3 mêmes accords alternativement à la guitare ou au piano. Possédant leurs propres studios d’enregistrements, beaucoup maîtrisent en complément le mixage et le travail de production.

Matheus Manente, originaire de Sao Paulo au Brésil, est tout cela. Si son instrument de prédilection est la guitare, il joue aussi des claviers, de la batterie, et d’autres instruments plus traditionnels telle la kalimba. Il officie dans plusieurs groupes et projets, au Brésil mais aussi aux USA. Il est producteur, bien entendu. Fait un peu de développement en informatique, du design graphique. Pour finir, il est diplômé en sciences atmosphériques et à ce titre bosse en tant que météorologiste !

En 2014, Matheus a enregistré un album solo, ‘Illusions Dimension‘. Du metal prog entièrement instrumental, qui met, on s’en douterait, la guitare au premier plan. Il propose aujourd’hui une version remasterisée de cet album. Ou plutôt devons-nous dire concept-album, basé sur le thème écologique de notre place (nous humains) sur cette planète et plus généralement au sein de l’univers. Un thème ambitieux, tout autant que la musique qui lui sert de support.

Sans faire dans le grandiloquent ni le pompeux, la puissance est ici distillée à bon escient. Les effets de manches (de guitares) sont nombreux et sont dans la pure lignée du genre. La technique de Matheus est sans faille, et le virtuose s’en donne à cœur joie. Mais il serait faux de cantonner ces 13 titres à une démonstration de déboulés de notes, aussi complexe soit-elle (la démonstration). Les compositions ne sont pas toutes calquées sur le même format et les passages vigoureux alternent avec d’autres plus paisibles et sereins. Il en va ainsi du beau duo piano-guitare de ‘Inner Peace‘, de la belle ballade ‘Castaway‘, du court intermède celtisant ‘The Seventh of Nights‘ ou de l’atmosphérique ‘The Burial of the Count of Orgaz‘. Pour le reste, c’est du musclé, et le premier quart d’heure notamment est assez intense !

matheus-manente-pic-1

En général dans ce style musical, il est difficile d’éviter certains pièges incontournables.
Le premier est la durée. Sans être à proprement parler spécifique à l’instrumental, on a beau multiplier les rythmes et les ambiances, au bout d’un moment les oreilles ont tendance à saturer et l’attention se faire la malle. En tout cas, chez moi c’est comme ça. Après 45 ou 50 minutes, je commence à avoir du mal à suivre. Autant dire qu’avec ses 80 minutes, j’ai peiné !.. pour être honnête, je crois n’avoir jamais écouté l’album d’un trait, mais plutôt par étapes de 5 ou 6 morceaux. J’ai donc pour ma part un petit problème de durée, mais rien de grave.

Le second piège est justement lié à cette notion de durée: pour ‘meubler‘, beaucoup de multi-instrumentistes se sentent obligés, au détour d’un morceau, d’y ajouter une pincée de chant. Parfois ça passe, et parfois ça casse. Et dans ces cas-là, c’est un massacre, tout l’édifice s’écroule. Quand, en plus, le texte est neuneu, c’est le pompon: la Saint-Barthélemy à côté, c’est juste une bataille de polochons… Matheus s’est abstenu de poser sa voix, lui seul peut dire si c’est de la lucidité(*). Il est dommage que d’autres que lui en manquent ou en aient manqué.

Alliant virtuosité, puissance et savoir-faire, ce ‘Illusions Dimension‘ devrait satisfaire les amateurs de metal prog instrumental les plus exigeants, et même les autres !

J-Yves

3/5 : StarGreenStarGreenStarGreenStarGrayStarGray



Illusions Dimensionicontl2

1. Illusions Dimension  (2:35)
2. Kinetic Disturbances (7:53)
3. The Shapley-Curtis Debate (5:22)
4. Inner Peace (5:31)
5. Symmetry of Evil (9:33)
6. Market Garden (6:38)
7. Castaway (4:56)
8. The Seventh of Nights (1:50)
9. Pamukkale (5:10)
10. Virtual Destruction (7:46)
11. The Burial of the Count of Orgaz (1:42)
12. Brihadeeswarar Temple (8:29)
13. Dreams and Memories (7:48)


Listen

Ecoute – Achat

bandcamp


iconTL

Musicien(s)

  • Matheus Manente: tous les instruments, toutes les compositions, mixage, production

Musicien additionnel:

  • Gryzor87: Piano, claviers (4, 9)



iconTL

Infos

web siteFacebook_Logo


(*) après avoir vu une vidéo de Matheus reprenant un morceau de Dream Theater, y compris au chant, je confirme: il s’agit bien de lucidité 🙂


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s