Paul Personne – Lost in Paris Blues Band

pp_lostinparis
Paul Personne – Lost in Paris Blues Band (10/2016)

Automne 2015: en pleine tournée ‘Autour de la Guitare‘ regroupant des guitaristes de divers horizons, des dates sont annulées sur une période de 2 semaines. Paul Personne et les autres guitaristes américains de la tournée se retrouvent donc bloqués à ne rien faire. C’est alors que germe chez Paul l’idée de louer un studio quelques jours et d’y regrouper tout ce beau monde pour une jam session enregistrée. Il ne lui faut pas longtemps pour convaincre tout ce beau monde et mettre en place cette (géniale) idée.

C’est ainsi que Robben Ford, issu du blues, Ron ‘Bumblefoot‘ Thal du hard rock ou encore John Jorgenson de la country se retrouvent pendant 3 jours pour reprendre quelques morceaux de blues ou du rock, qu’ils fassent partie des standards ultra connus (‘Little Red Rooster‘ de Willie Dixon, ‘It’s All Over Now‘ de Bobby et Shirley Womack) ou pas (‘Fire Down Below‘ de Bob Seger ou ‘I Can’t Hold Out‘ d’Elmore James). Quoiqu’il en soit, la ligne directrice est claire et nette: du blues, encore du blues, toujours du blues. Parce que le blues, en quelque sorte, c’est le dénominateur commun de tous ces musiciens.

Très peu de repet’: une courte mise en place des morceaux, où on décide qui fait quoi: qui prend le lead-guitar, qui prend les claviers ou le piano ?… et bim, c’est parti et on enregistre. Pas plus de 3 prises par titre, comme l’explique Paul dans le making-of. Contrairement à son habitude, il laisse un très grand degré de liberté à chacun. En même temps, comment faire autrement quand on a une légende comme Robben en face de soi ? Paul s’occupe du chant mais laisse volontiers sa place à Berverly Jo Scott sur quelques titres, dont un ‘One Good Man‘ (Janis Joplin) de toute beauté.

Il est évident que si l’on aborde cet album en tant que tel, à savoir avec une production sans faille et des compositions riches et variées, on trouvera largement de quoi redire: tout n’est pas parfait, loin de là. Mais tel n’est pas le but. ‘Lost in Paris Blues Band‘ reste avant tout le résultat d’une rencontre involontaire, non programmée. Une session qui s’est faite à l’improviste, sans autre volonté que de passer quelques heures ensemble et de se faire plaisir.
Difficile de croire que ces musiciens ne se connaissaient pas avant cet enregistrement: ils faisaient partie de la même tournée, mais n’étaient pas forcément ensemble et n’avaient jamais collaboré dans le passé. Au final, l’alchimie fonctionne parfaitement, ils se font plaisir et ce plaisir est communicatif. On en prend plein les oreilles, et ça fait un bien fou !

J-Yves

4/5 : StarGreenStarGreenStarGreenStarGreenStarGray

 

 


Lost in Paris Blues Bandicontl2

01. Downtown
02. Fire Down Below
03. Little Red Rooster
04. I Don’t Need No Doctor
05. One Good Man
06. Tell Me
07. You Are Killing My Love
08. It’s All Over Now
09. Trouble No More
10. Evil Gal Blues
11.I Can’t Hold Out
12. Watching The River Flow
13. Drifting Blues (Acoustic Version)


iconTL

Musiciens

  • Paul Personne: Guitares, Chant
  • Beverly Jo Scott: Chant
  • Robben Ford: Guitares, Piano, Chant
  • Ron ‘Bumblefoot’ Thal: Guitares, Chant
  • John Jorgenson: Chant, Guitares, Piano, Hamon Organ & Wurlitzer
  • Francis Arnaud: Batterie
  • Kevin Reveyrand: Basse

 


iconTL

Infos

web site

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s